Rafah Nached enfin libérée !

Mercredi 16 novembre 2011

Le mari de Rafah a été prévenu dans l’après midi que Rafah serait peut être sur la liste des prisonniers libérés ce jour.
Il est allé à la prison à 80km de Damas sans certitude.
Il a eu la bonne surprise de l’accueillir à sa sortie à 20h heure de Damas
19h heure de Paris.
Elle est rentrée chez elle avec son mari et a parlé à ses enfants au téléphone brièvement.
L’information nous est communiquée par l’un d’eux.
Elle doit encore faire des démarches administratives avant que son « dossier » soit “complètement fermé », dit son fils.
Elle n’est donc pas encore entièrement libre de ses mouvements.
Sa santé ne semble pas requérir des mesures d’urgence. Elle est éprouvée. Elle va se reposer.
Le comité de rédaction de Lacan Quotidien

1 commentaire

Classé dans Grain de sel

Une réponse à “Rafah Nached enfin libérée !

  1. Asermourt

    Inculpée le 10 septembre 2011, à la veille d’un anniversaire symboliquement très chargé, alors qu’elle s’affairait sûrement à éviter l’acte manqué si redouté avant son départ pour Paris où elle assisterait à la venue au monde de son premier petit-enfant, – CHEF D’INCULPATION : ACTIVITES SUSCEPTIBLES D’ENTRAINER UNE DESTABILISATION DE L’ETAT, – les escadrons d’Assad viennent de libérer la psychanalyste syrienne la plus renommée après l’avoir enfermée deux mois durant dans une cage thoracique en état d’insuffisance cardiaque, activités susceptibles d’entraîner une déstabilisation de l’État.
    Je viens de m’apercevoir que l’acte manqué (fictif) que j’évoque, dans ce contexte, pourrait s’interpréter comme un désir inconscient d’éviter la naissance de l’enfant, ce qui ne m’avait pas le moins du monde effleuré l’esprit. Un tas d’autres intentions feraient bien sûr des motifs tout aussi plausibles de rater cet avion, quant au mien, de motif, il était dépourvu de toute curiosité à l’endroit d’une vie privée dont le droit venait juste d’être abominablement bafoué. Ce n’était rien qu’un petit clin d’œil à une psychanalyste.
    Mais qu’est-ce que je raconte… tout se passe dans le subconscient d’Assad ce jour de fin d’été. L’acte manqué c’est le sien. Il oublie de se rappeler ce que représente une Nached aux yeux de l’opinion mondiale. Une psychanalyste traite l’individu dans ce qu’il a de plus universel, son appareil psychique. En cela Rafah n’est pas un sujet syrien selon l’inconscient collectif mondial. Elle représente pour lui un sujet universel. Or un fou qu’on ne voit pas finit fatalement comme un fou qui se voit. Son aconscience lui mure la porte de son inconscient, qui ne saura pas même les vases de renseignements qu’il aurait pu lui servir à l’heure fatidique des communicants. Assad aura donc été la première victime du théorème lévysien de Kadhafi. En ce sens qu’une statue tyrannique se sait aujourd’hui non indéboulonnable. Un truc qui fait déjà chanceler ce quartier de bœuf androcéphale aux ailes coupées. C’est pour lui un séisme, et pas seulement pour lui. Les portes de la geôle de Rafah sont sorties de leurs gonds. Elles hurlent, les portes de Damas. Elles pourraient s’ouvrir de l’intérieur telle la porte décrite dans l’Histoire de la destruction de Troie par ce grand prêtre troyen d’Héphaïstos que fut Darès le Phrygien, celle avec le cheval peint dessus que le traître Anthénor en échange d’une promesse d’Enée ouvrit aux Achéens, cette porte, que dis-je : une porte? c’est le ventre de Troie éventré de l’intérieur, qui inspira à l’aède mythique une figure à sa mesure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s