Congrés AMP 2010 : LUNDI 26 avril

Merci à Luis Solano, directeur du congrés

alintes la psychanalyse n’a pas tourné en eau de boudin… Le Da permet de vivre sa singularité…

La salle bleue se remplit...

necessepas De l’accueil, on en est aux retardataires… Est-ce déjà le début ?

alintes Judith ouvre le congrès… http://twitpic.com/1ikz33

alintes la psychanalyse n’a pas tourné en eau de boudin… Le Da permet de vivre sa singularité…

alintes ce congres a ouvert aux nouveaux – venus ses portes

alintes Luis Solano Dante aux enfers, peinture exposée ! Transfert de travail à l’œuvre dans notre communauté.

necessepas @alintes merci de me permettre de suivre de derrière la porte !! Et pour vendredi aussi 😉

alintes @necessepas bonjour Caro! Oui, c’est parti! LS parle!

alintes Eric Laurent nouveaux-venus , vieux routiers, faire signe vers l’acte analytique…

fources elaurent Pas d’autre vérité que le signe lui-même qui excède son semblant

fources Accueil de Mitra Kadivar, de Teheran

alintes accueil de Mitra Kadhivar, médecin à Teheran…

alintes Mitra…. http://twitpic.com/1il29h

Mitra

alintes MK c’est un acte la poésie ! Pour tout acte, il faut un Autre!

fources Mitra Khadivar Un Congrès Tout a déjà été dit De même poètes et pourtant toujours des nouveaux Acte de dire par le fait d’être entendu

alintes MK les pulsions ont leur source dans le corps, selon Freud.

alintes dans un congres, on mise d’abord pour jouir après! On cherche à mettre les petites chevilles dans les petits trous. Ça réussit parce

fources mk Un rêve Révèle ce qu’est un Congrès Échecs à répétition ouvrent la voie à réussite Jeu d’échecs Poème de Saadi à l’ONU, Congrès n 1

alintes ça rate!

Alain Gentes alintes JAM présente les témoignages d’AE

JAM

fources jam Incidences éthiques des témoignages sur les analyses en cours

alintes JAM 3 témoignages font leur auto-diagnostic! Passes de l’époque du symptôme, du sinthome. Qu’est-ce exactement la perspective du symp

Caroline Pauthe necessepasJAM la traversée du fantasme, réduction imaginaire pour qu’apparaissent des fonctions

Jean Pierre KLOTZ fources jam Perspective du sinthome: traversée du fantasme=sur le mode imaginaire Mode de jouir=constant et invariable, au présent

Caroline Pauthe necessepas le mode de jouir est permanent. Traversée du fantasme : formalisation du mode de jouir

Alain Gentes alintes JAM la traversée du fantasme est imaginaire. C’est une formalisation du mode de jouir invariant.

Jean Pierre KLOTZ fources jam Traversée du fantasme=formalisation du mode de jouir Comment le mieux s’inscrit ds l’invariant?

Alain Gentes alintes JAM comment le mieux s’inscrit dans l’invariant?

Alain Gentes alintes Angelia Harari, EBP,

Angelina Harari, EBP

Jean Pierre KLOTZ fources angeh De mariage ou rien donc rien à intro d’une jouissance clandestine vers sinthome (difficle tweeter témoignages)

Caroline Pauthe necessepas A. Hariri, 3e serie d’entretien préliminaire, l’analyste répond à la q* du mariage : nous sommes mariés avec l’objet a

fources angeh Couple qui peut se faire et se défaire (avec passeurs aussi)

Jean Pierre KLOTZ fources angeh Reste symptomatique=ne pas tout donner, inhibition

Caroline Pauthe necessepas AH : Quelle nouvelle alliance avec la jouissance ? Former un couple avec ma singularité propre. Parler d’amour ds mes langues

Caroline Pauthe necessepas AH : Accepter que la passe soit de l’ordre du pas-tout

Jean Pierre KLOTZ fources angeh Sinthome=événement conditionné par lalangue Passe pas de l’ordre du tout

Jean Pierre KLOTZ fources jam Mise en tension entre identif, et registre désir-jouissance, ou entre grand’mère forte et bonheur de se laisser faire

Caroline Pauthe necessepas JAM : identification à la femme dure versus pente à se laisser faire, bonheur à se fr donner une valeur par le desir de l’Autre

Jean Pierre KLOTZ fources jam Presser comme un citron par l’Autre: rien ne reste, mais il reste qd même qque chose Quant à soi reste

Alain Gentes alintes JAM les tribulations d’une célibataire qui ne se satisfait d’aucun homme… Il n’y a pas d’au moins un…

Caroline Pauthe necessepas JAM le pas-tout féminin de Lacan veut dire : une femme ne se satisfait pas d’1 homme. ds temoignage, trait partic : pas d’hommoinzin

Jean Pierre KLOTZ fources jam faire la passe= démonstration en acte de sortir du suant à soi Ce qui a changé? passage de l’impuissance à l’impossible

Alain Gentes alintes JAM faire la passe , c’est sortir de son quant à soi… Passage de la jouissance ( je n ‘y arrive pas: impuissance) à l’impossible.

Jean Pierre KLOTZ fources jam On ne change pas l’énoncé, mais la modalité logique, d’où du mieux La permission remplacel’interdit Du rouge au vert, même poteau

Alain Gentes alintes JAM la proposition ne varie pas , le signe change , ça ouvre à une autorisation.

Caroline Pauthe necessepas JAM : AH passée de l’interdit au permis. C’est toujours le même poteau, mais il passe du rouge au vert

Jean Pierre KLOTZ fources scampos De masochisme à d’abord sauver les femmes (de la castration): impuissance

Alain Gentes alintes Sergio Caretto, SLP,

Sergio Passos Ribero de Campos, SLP

Jean Pierre KLOTZ fources sc Une jolie expression: couronné d’échec

Jean Pierre KLOTZ fources scampos Sinthome= preuve de l’impossible ds le champ paternel

fources scampos Voiture accidents répétés 2mois devant chez analyste « Vous venez seulement garer votre voiture ici? » Plus d’accidents après

Jean Pierre KLOTZ fources scampos Impuissance révélée comme semblant de l’abandon

Jean Pierre KLOTZ fources scampos Aimer une femme sans la comprendre, aimer le pas-tout

Jean Pierre KLOTZ fources scampos Trouer l’autre=se trouer soi-même Néant Fin « Oui et bons entretiens de passe » 19 ans de plus d’un coup pour l’analyste

Jean Pierre KLOTZ fources scamposL’enfant, ce morveux sans père ni mère, me défend maintenant Il n’a plus à se défendre

Victor Rodriguez VRdriguez Bonjour Twittple ! #ampc je lis vos tweets, merci à vous.

Jean Pierre KLOTZ fources angeh sur scampos: je suis ds l’attente de l’Autre, vois cherchez à sauver l’Autre

Jean Pierre KLOTZ fources jam L’aimer sans la comprendre: sortie d’une impasse Changer de régime sans changer de femme Pas tois peuvent

Alain Gentes alintes JAM l’aimer sans la comprendre, comme une sortie de l’impasse dans le témoignage de Sergio : changer de régime de jouissance sans

Caroline Pauthe necessepas JAM : changement de régime sans changer de femme. Pour certains, scansion pour chgmt : de femme, aussi bien d’analyste.

Alain Gentes alintes JAM changer de femme! Le mode de jouissance, c’est le style de chacun, au présent!

Claudio Steinmeyer clausteinmeyer merci de transmettre on line ! nous les suivons avec enthousiasme depuis Berlin !

Alain Gentes alintes JAM style de construction de Sergio, style d’évocation de Angelina!

Caroline Pauthe necessepas JAM Passant Nev obs : style de passe « construction » // AH : style de passe « évocation »

Jean Pierre KLOTZ fources jam Ce qu’il y a d’hystérie est logé ds relation à l’analyste

Caroline Pauthe necessepas Pause d’une 1/2h

rickost rickost@alintes Bien reçu :-). « Une nouvelle affectio societatis émerge. » C’est exactement ça ! Ton texte est super comme aussi tes photos de #ampc

Véronique O Vebueno Bonjour à tous #ampc merci de vos twits.

Caroline Pauthe necessepas JAM On peut finir son analyse avec un certain malheur mais ds ce cas on ne fait pas la passe : humour attendu !

Jean Pierre KLOTZ fources jam Il est conforme à l’esprit de la passe (structure du mot d’esprit) de mettre en avant certain humour: clôture sur un certain mode

Jean Pierre KLOTZ fources gstiglitz Je m’en sortirai d’une manière ou d’une autre=résultat de l’analyse

Caroline Pauthe necessepas G. Stiglitz, solde de l’analyse : qd je suis devant une situat* inattendue je me dis « bon je m’en sortirai ! ». Gout nouveau pr le risq

Caroline Pauthe necessepas va-et-vient de la procrastination et de la hâte, typique de la nev obs. Jouir d’être exclu de l’Autre.

Jean Pierre KLOTZ fources gs Jouir d’être l’exclus de l’autre. Exclusion dosée

Caroline Pauthe necessepas humour : petit grain de sel contre le devoir. Donner à l’Autre ce rire pour jouir de l’amour. Relation a/hu-moureuse

Jean Pierre KLOTZ fources gs Faite rire=source de satisfaction mon grain de sel là où le devoir est essentiel+humeur sombre maternelle à faire sourire

fources gs Relation ahumoureuse à l’Autre

fources gs Sortie imparfaite=par la voie du sinthome

Jean Pierre KLOTZ fources gs De la femme qui sait à mais au fond, la femme, que sait-elle?

Caroline Pauthe necessepas GS 5 analystes ! Avec « une femme qui sait », savoir sur la jouissce chute de la nostalgie. Femme ki sait devenu la femme, que sait-elle

necessepas GS Interpretation : ce n’est pas la même chose d’ê regardé et de penser ê regardé.

Caroline Pauthe necessepas L’analyste est toujours prêt à soutenir le semblant qui convient pour contrer la bêtise de la jouissance

Caroline Pauthe necessepas Par la fenêtre du fantasme, on s’exclue de la contingence, on ne voit rien d’inattendu.

Jean Pierre KLOTZ fources gs analyse= recherch de la sortie, de se défaire du chemin particulière Faire le ridicule de la bonne manière Equation personnelle

fources gs Equation personnelle= le pas sans erreur de la mesure Definie en astronomie

Jean Pierre KLOTZ fources gs On ne peut faire l’économie de rire de sa névrose

Jean Pierre KLOTZ fources jam Je reste dehors: quels sont les fondements de l’exclusion? heterogeneite=exclusion à l’intérieur

Caroline Pauthe necessepas JAM Sentiment ectopique maintenu : rester à la porte, n’ê pas à sa place. Quels fondements ? Passage de l’exclu à l’hétérogène

Jean Pierre KLOTZ fources jam Exclusion sous le regard devenu mélancolique de la mère Comme un surmoi féminin

Jean Pierre KLOTZ fources gs Toulours idée que pas à la hauteur=fantasme préalable Negation du père, manque transcendantal

Caroline Pauthe necessepas GS Fondement libidinal : ordre du fantasme, n’ê pas à la hauteur de l’endroit où je me trouvais. Hétérogène se situe ds l’École

Jean Pierre KLOTZ fources gs Toujours élément extérieur que je souhaitais défendre Exclusion dosifiée avec grand soin

Caroline Pauthe necessepas JAM réunion hier avec AE : comment vous acquitterez vous du rôle d’AE ? GS : en dehors du Champ freudien…

Alain Genuys abriplus@necessepas @fources @alintes #ampc merci de vos tweets, minuscules fragments cristallins qui peuvent faire résonance pour nous absents

marjorie metayer marge44Bonjour à @necessepas @fources @alintes Et merci beaucoup : c’est un régal :))

Alain Gentes alintes Marcela Almanza.NEL, Elogio de la sombra,

Marcela Almanza, NEL, Elogio de la sombra

Jean Pierre KLOTZ fources malmanza Comment m’occuper de ma jouissance singulière avec les autres?

Caroline Pauthe necessepas C. Leguil Quelle place accorder aux témoignages d’analysants aux Journées et témoignage AE à l’heure du pousse à l’exhibition ?

Caroline Pauthe necessepas CL récits de soi des Journées : une sublimation. Maintenir une pudeur. Analysants jusqu’alors sans voix ds la communauté analytique

Caroline Pauthe necessepas CL Témoignages de passe : valeur poétique et démonstrative, articulée à la précarité de la fin d’analyse – jouissce non négativable

Caroline Pauthe necessepas CL fin qui n’est pas de l’ordre d’une certitude. Pas je pense donc je suis mais je pense donc je jouis (JAM).

Caroline Pauthe necessepas CL La fin, n’y crois pas trop N’oublie jamais que tu n’es qu’une pauvre substce jouissante.

Jean Pierre KLOTZ fources clotleg Témoignages Precarité de la fin de l’analyse Mirage de la vérité Conditionsvd’expositions doivent en tenir compte

Caroline Pauthe necessepas CL Transmission ne doit pas redoubler cette précarité ; plutôt permettre de la supporter.

necessepas Ricardo Nepomiachi Reconsidérer la politique d’admission ds les Écoles de l’AMP, avec la passe à l’horizon

Caroline Pauthe necessepas RN Vérifier comment lademande d’admission s’articule au parcours analysant. Vérité –> cause de la demande

Ricardo Nepomaichi, EPL, De entrada, el horizonte del fin

alintes Ricardo nepomaichi, EPL, De entrada, el horizonte del fin

Jean Pierre KLOTZ fources rnepo Il s’agit en admettant comme membre moins de reconnaitre que de promouvoir

Caroline Pauthe necessepas Pas « reconnaître » mais « promouvoir » : départ d’un travail. Choisir les plus déterminés, engagés ds 1 travail pr la psyk.

Caroline Pauthe necessepas JAM Q* de l’admission : il faut qu’il existe qqch pour pouvoir y entrer ou pour pouvoir en ê exclu. Comment se créé un dedans ?

Jean Pierre KLOTZ fources jam admission: qque chose doit y exister pour pouvoir y entrer(ou en être exclu) Pour cela, qqu’un doit rêver et la raconter cf Moïse

Caroline Pauthe necessepas JAM L’investissement de désir qu’il doit y avoir ds nos congrès… Il faut q qqun rêve du congrès qu’il prépare.

Jean Pierre KLOTZ fources jam Type d’investissement libidinal qu’il y a ds nos congrès Il faut rêver du congrès qu’on prépare Le prélever sur qqu’un

Jean Pierre KLOTZ fources jam Témoignages à la fois ds l’esprit du temps et contre Heterogenes, extimes

Caroline Pauthe necessepas JAM témoignages : ns sommes avec ET contre l’esprit du temps, hétérogènes, extimes à lui.

Jean Pierre KLOTZ fources jam Jadis, qui parle? Le sujet, soit un vide Aujourd’hui? la substance jouissante CL pense que récits pas trop répétés et courts

Caroline Pauthe necessepas JAM Prop* de CL : raccourcir mandat d’AE car déperdit* ds la répétit*

Jean Pierre KLOTZ fources jam 29 ans après, nous ne savons pas comment nous prenons des membres Sans doute ne le saurons-nous jamais

Jean Pierre KLOTZ fources cl Storytelling pour recruter ds les entreprises Parler de soi Précarité Antinomie starisation AE-précarité

Caroline Pauthe necessepas CL Antinomie entre « starificat* » et precarite fin de l’analyse. 3 ans, pk pas mais on pourrait fr autre ch q de parler de son analyse

Jean Pierre KLOTZ fources rnepo Caracas 80 fut le résultat d’un rêve

Jean Pierre KLOTZ fources cl Pour que reste vivant puisse être utile à transmission, qu’il ne soit pas trop pris ds répétition

Jean Pierre KLOTZ fources jam Que Freud ait eu l’audace de parler des chose qui lui etaient les plus intimes fait qu’il reste le pilier, soustrait a lui-même

fources osdel Analyse a une fin pour Freud, avec des restes Fin impliquecquestion, sans fin une autre Avec fin « et »sans fin

fources osdel hyperpouvoir du quantitatif pulsionnel qui insiste

Jean Pierre KLOTZ fources osdel mot d’esprit écho du vide et ds le vide chez Freud

fources osdel Aptitude(=pulsionnelle) s’acquiert, savoirfaire, pas forcément mis en oeuvre

Alain Gentes alintes Delgado, EOL, Dar el Paso interminablemente,

Delgado, EOL, Dar el Paso interminablemente

Jean Pierre KLOTZ fources LieveBilliet Rencontre avec analyse avait justifié, rationalisé mon sentiment de culpabilité Pas l’autre, moi

Alain Gentes alintes Lieve Billiet, sortir du noir, Je n’ai pas trouvé mieux que le scepticisme pour répondre à l’amour du Père.

Jean Pierre KLOTZ fources lb M’epuiser a répondre à exigence d’Autre critique Toujours plus Au lieu, inviter à travailler sur les cas

fources lb Invisible, mais tenant à l’oeil l’autre À la place, participer

Alain Gentes alintes Philippe De Georges, du mouvement comme nécessite . Faut-il rénover l’usage de l’école? Si oui, comment?

Caroline Pauthe necessepas Ph De Georges Quel serait un lien social qui ne reposerait par sur les id* horizontales et verticales ?

Alain Gentes alintesPdG une école de désidentifiés ?

Caroline Pauthe necessepas PDG Espérer une École de désidentifiés ? Est-ce le cas ? L’espérer ?

Alain Gentes alintes PdG une école de désidentifiés ? Des épars désassortis, comme le dit Lacan?le lien social inédit, c’est dans la cure!

Caroline Pauthe necessepas PDG Amour, haine, ignorance, auxquels nul n’échappe. Pas sagesse mais folie-sophie

Alain Gentes alintes PdG parer aux effets de groupe…

Caroline Pauthe necessepasPDG La passe pour Lacan : le remède à l’infatuation, methode analytique appliquée à l’institut*

Jean Pierre KLOTZ fources jam Pas l’Autre coupable, mais moi=moment de rectification subjective

Caroline Pauthe necessepas JAM désidentifiés : impossible ds un groupe humain. La q* est de savoir à quel point du groupe on s’identifie

Jean Pierre KLOTZ fources pdg On s’identifie le plus au témoignage Transparence démontre opacité=ce à quoi on tend à s’identifier

Alain Gentes alintes JAM n’y a -t-il pas chez vous jouissance de culpabilité? ( s’adressant à LB )

Alain Gentes alintesLa Passe et l’École Une

La Passe et l'Ecole Une

belilos mbelilosSalut juste info après de multiples rebondissements » Freud en ses voyages « est disponible a la librairie du congres

Alain Gentes alintesAurélie Pfauwadel: Dela souplesse pour la passe. Responsabilité de tous les acteurs de la passe, souplesse dans la transmission

Caroline Pauthe necessepas @Nambikwara (Aurélie Pfauwadel) Admissions et non-admissions doivent apparaître légitimes@Nambikwara a trop la classe sur grand écran (via @necessepas)

Caroline Pauthe necessepas @Nambikwara Élaboration d’un savoir de passe est problématique car tend à devenir savoir normatif. Plutôt vérité, fiction de passe

Jean Pierre KLOTZ fources ap diversité recommandable des formes d’intervention des AE, avecloberté, mais ne pas standardiser et normer, pousse à inventer

Caroline Pauthe necessepas @Nambikwara Ne pas normer les modalités de transmission, tant des cartels que des AE. Si le passant est artiste, ils doivent l’ê aussi

Gabriel VULPARA gabovulpara desde Argentina saludos a los colegas, gracias por mantenernos actualizados!!!!!

Le buffet avant...

belilos mbelilosEncore une du Buffet avant http://twitpic.com/1iobtr

belilos mbelilosEncore quelques instants de patience et photo d’eric Laurent a la tribune Kouchner absent a Bonn http://twitpic.com/1iobe1

Eric Laurent à la tribune

belilos mbelilos

Sur cette dernière Éric Laurent de dos et vous reconnaissez sous les ors de la république twitter enchef fources http://twitpic.com/1iocw6


mbelilosLa sortie plus ou moins assurée http://twitpic.com/1iolxy

La sortie plus ou moins assurée...

Le Buffet après http://twitpic.com/1iofzd

Le buffet après...

belilos mbelilosSortie du ministère amp 2010 dquatt sur mes marches http://twitpic.com/1ioopr

Victor Rodriguez VRdriguezLa TL est bien calme ce soir, twitter prend du coup l’allure de ce qu’il est, un mirroir.

marjorie metayer marge44@VRdriguez Ils sont tous a Paris :(( en train de se rencontrer pour de vrai, comme disent les enfants. Twitter est un semblant sans blancs

Vanessa L... leyvanessensDEMAIN GRAND DINER TWITERRIEN AU JARDIN….:)


Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Journées, Forums, cours...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s